La plupart des passionnés de la « street food » rêvent de disposer de leur propre food truck. Dans un passé pas si lointain, il fallait être un véritable cordon bleu pour mettre en œuvre une telle initiative, mais les règles ont changé depuis peu.

Cela est dû à la forte concurrence qui se remarque dans le domaine de la restauration de rue. Néanmoins, il est toujours possible d’en faire une source de revenus très prolifique. C’est un excellent moyen de transformer votre passion en une entreprise rentable. Nous vous proposons ici un guide pratique pour créer votre propre food truck.

Trouver le bon concept

Une idée innovante est le soubassement d’une entreprise prospère. C’est autour de celle-ci que l’ensemble du projet sera structuré. Pour le cas du food truck, commencez par relever vos principaux atouts culinaires en fonction des tendances du marché.

En faisant des attentes des clients votre principale boussole, l’idée prendra vie et donnera naissance à un concept innovant de street food. Si vous souhaitez créer votre food truck sous de bons auspices, cliquez ici pour découvrir la marche à suivre pour y parvenir.

Faire une étude de marché

C’est l’étape qui consiste à cerner de manière assez précise les besoins de vos clients. C’est aussi l’occasion d’évaluer la présence de concurrents actifs dans le domaine de la restauration.

Cette étape nécessite la collecte et l’analyse de données statistiques. Les outils de collectes de ces types de données sont à la portée du premier venu. Des outils comme Google Forms ou Survey Monkey sont faciles d’accès et d’utilisation.

Élaborer une stratégie financière et commerciale

Comme toute entreprise, votre food truck ne pourra subsister que si elle a fait l’objet d’une planification rigoureuse. Ainsi, un plan d’affaires permettra d’évaluer la viabilité financière du projet. Il n’existe pas de budget standard pour créer un food truck.

Un tel projet nécessite l’implication de différents corps de métier (carrosserie, électricité, menuiserie). Vous trouverez sur le site Eco Mag  un éventail de compétences pour un résultat à la hauteur de vos attentes. Votre business plan doit présenter votre projet de food truck de manière attractive.

Obtenir les ressources financières et le matériel adéquat

Le business plan vous offre déjà un bref aperçu des ressources à mobiliser. Il est essentiel de détenir au minimum 60% des ressources nécessaires. Vous pourrez ensuite recourir aux aides externes en cas de besoins. Ces fonds peuvent provenir d’un emprunt bancaire, d’un partenaire financier ou d’une collecte sur un site de crowdfunding.

Enfin, le véhicule prévu pour abriter votre activité commerciale doit être équipé de certains accessoires, notamment :

  • Un réfrigérateur ;
  • Un lave-mains ainsi qu’une réserve d’eau potable ;
  • Un extincteur ;
  • Un appareil à hot-dog ;
  • Un grill Panini.

Choisir un statut juridique et des assurances

Les food trucks ont le vent en poupe au cours de ces dernières années comme peut l’attester cette apologie de la street food. Toutefois, pour exercer votre activité en toute sérénité, le choix d’un statut juridique s’impose.

Vous avez le choix entre le statut de microentreprise, de société à responsabilité limitée, d’entreprise unipersonnelle, etc. Pour un food truck, la première option semble la plus adaptée. Les charges sociales seront estimées au prorata du chiffre d’affaires que vous aurez réalisé.