Le rachat de crédit est une procédure qui permet aux débiteurs de rassembler tous leurs prêts actuels en un seul. De cette manière, ils peuvent procéder à leur remboursement en un seul versement. Le rachat de crédit est donc la solution idéale pour ceux qui ont plusieurs prêts et qui doivent faire face à plusieurs mensualités en même temps. Il s’agit d’une forme de financement qui peut être sollicitée tant par les particuliers que par les entreprises. Elle possède plusieurs avantages, principalement pour le débiteur. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le rachat de crédits.

Qu’est-ce qu’un rachat de crédits ?


Le rachat de crédits est une forme de financement permettant de régler toutes les dettes actives en payant une seule mensualité. Ce type de prêt est également connu sous le nom de crédit de consolidation ou regroupement de crédits. Il a été encadré par la loi Lagarde du 1er juillet 2010 et permet de regrouper toutes les dettes et de rendre plus soutenable le montant des mensualités. Globalement, vous économisez le paiement de chaque mensualité individuelle, par créance, pour obtenir une seule mensualité, généralement d’un montant inférieur.

Que ce soit pour une offre de rachat de crédit conso ou autres, les banques et les établissements de crédit prennent en charge tous les types de frais, y compris ceux inhérents aux prêts déjà ouverts dans le passé. C’est une option très pratique, surtout lorsque les ressources financières du débiteur sont compromises, par exemple en cas de crise économique ou d’urgence sanitaire. Grâce à cette option, il est possible de rembourser ses dettes, mais aussi de demander des liquidités supplémentaires sans que les échéances ne soient trop lourdes.

Dans le cas spécifique des hypothèques, le rachat de crédit immobilier permet de payer un pourcentage de capital plus faible que la variante traditionnelle. Cette solution offre un taux d’intérêt plus élevé, mais qui sera facturé en plus de versements, reportant ainsi les coûts assumés et réduisant l’impact sur le portefeuille.

Pourquoi recourir au rachat de crédit ?

L’un des premiers points à souligner est le moment où vous devez choisir d’utiliser cette solution financière. Si vous êtes dans une situation où vous risquez le surendettement par exemple, le rachat de crédit peut être une bonne option pour votre famille et vous-même.

En effet, comme mentionné précédemment, cet outil vous permet de regrouper vos prêts éparpillés tout en étant capables de gérer votre portefeuille plus facilement. En y recourant, votre niveau de stress au quotidien diminuera et vous disposerez d’un peu de liquidité pour subvenir à vos besoins à la fin du mois.

Qui peut demander un rachat de crédits ?

Puisque le rachat de crédits est un prêt réel, un certain nombre de conditions doivent être réunies pour l’obtenir. Les personnes physiques et morales déjà titulaires d’un prêt hypothécaire ou d’un crédit immobilier peuvent demander ce type de prêt. Théoriquement, toute personne, quelle que soit sa situation de revenu, du moment qu’elle est viable ou sûre, peut demander un rachat de crédits. Il peut s’agir de salariés du public ou du privé, de retraités, d’artisans, d’indépendants, etc. Tant que cette personne peut prouver qu’elle peut supporter ce nouveau type de prêt, elle est alors éligible à l’obtenir. Aussi, la consolidation doit concerner au moins deux prêts. Cependant, il est plus efficace de regrouper trois prêts.

Quelles sont les différentes exigences pour obtenir un rachat de crédit ?

Pour obtenir un rachat de crédits, un certain nombre de facteurs doivent être pris en compte. Tout d’abord, le demandeur ne doit pas représenter un risque pour l’institution qui veut lui accorder le prêt. Les versements doivent être viables, donc le demandeur ne doit pas avoir de mauvais antécédents de paiement. Si le demandeur ne dispose pas d’un revenu régulier ou d’une pension, la banque qui accorde le prêt procède à un examen global. Après avoir examiné la situation financière du demandeur, elle exigera un garant comme protection supplémentaire contre une éventuelle faillite. Il y a aussi le cas où la banque demandera au client de signer une facture pour tout ou une partie du montant du prêt comme garantie supplémentaire.

Évaluations réalisées

Afin de déterminer la solvabilité d’un demandeur, il est nécessaire d’évaluer sa situation financière et celle de sa famille. Dans certains cas, face à une solvabilité à risque, une banque ou une institution financière peut rejeter une demande de rachat de crédits comme étant trop risquée. La première action du prêteur sera de vérifier si le nom du débiteur ou celui d’un membre de sa famille figure dans le CRIF. Si le résultat est positif, la demande peut être rejetée, car un nom sur la liste des mauvais payeurs empêchera de nouvelles opportunités de crédit.

Autres conditions

Il existe d’autres exigences à respecter pour obtenir un rachat de crédits. Ces dernières sont présentées ci-dessous :

  • avoir un âge compris entre la majorité et 75 ans ;
  • avoir un contrat à durée indéterminée ou revenu démontrable pour les indépendants ou pour les pensionnés ;
  • ne pas avoir été sujet de saisies ou de protestations.

De même, certains documents sont requis pour recourir à cette solution.

Quels sont les différents types de crédits consolidables ?

Les types de crédits consolidables peuvent être divisés en trois macro-catégories :

  • les crédits à la consommation ;
  • les crédits immobiliers ;
  • le crédit permanent revolving.

En principe, tout débiteur ayant deux mensualités ou plus peut tenter la voie du rachat de crédits pour alléger sa situation en ne payant qu’une seule mensualité. Bien entendu, il existe différents chemins à suivre pour chaque catégorie de dettes. Pour obtenir un rachat de crédits, le débiteur n’est pas obligé de se tourner vers l’institution qui fournit le financement initial. Il peut se tourner vers d’autres banques ou institutions financières, car l’opération est indépendante de ces derniers en termes de procédures et de calcul des intérêts.

Où faire un rachat de crédits ?

L’éventail des possibilités de crédit en France est très large et les offres des différentes institutions financières peuvent être très compétitives. Afin de trouver le plan de rachat de crédits le plus adapté, il est préférable d’évaluer les nombreuses propositions des différents prêteurs. Chaque banque et chaque institution financière a son propre plan d’amortissement, qui peut ou non vous convenir. De nombreuses entreprises offrent également la possibilité de faire des calculs et des estimations approximatives de l’opération en ligne afin de vous donner une première idée. Une fois qu’une institution vous a approuvé pour la consolidation de vos dettes, vous devrez naturellement signer un contrat contenant certaines exigences.

Dans le contrat de rachat de crédits, vous êtes tenu par la loi d’indiquer :

  • les données et les coordonnées de l’établissement prêteur ;
  • le montant du prêt ;
  • la date d’échéance ;
  • le mode de paiement ;
  • le taux d’intérêt ;
  • le prix et les conditions applicables (y compris le taux d’arriérés) ;
  • la garantie requise et les éventuelles assurances complémentaires.

De nombreux autres éléments sont nécessaires au rachat de crédits. Durant la procédure, l’institution qui vous a approuvé vous donnera plus de renseignements sur ces documents.

Quels sont les bénéfices d’un rachat de crédits ?

Comme mentionné dans les paragraphes précédents, il existe en effet de nombreux avantages dont vous pouvez bénéficier si vous décidez de demander un rachat de crédits. Tout d’abord, vous aurez la possibilité d’éliminer et de régler tous les types de dettes en un seul versement. Non seulement cela vous permettra de mieux gérer vos dépenses, mais cela vous aidera également à respecter vos échéances, car cela minimise la possibilité de sauter des paiements par oubli.

Un avantage non négligeable est la possibilité de régler les dettes en cours en payant des mensualités moins élevées. Cela a pour effet de réduire le risque de faillite et d’éviter l’accumulation de nouvelles dettes qui pourraient avoir un impact négatif sur la situation financière de la famille. Un autre avantage des rachats de crédits concerne les paiements échelonnés d’un point de vue administratif.

En effet, il ne vous sera plus nécessaire de remplir plusieurs formulaires ou bordereaux postaux. Un seul suffit et le nombre de frais à engager est réduit. Enfin, si le marché le permet, il est également possible d’obtenir des taux d’intérêt plus avantageux que ceux proposés par les prêts ou les hypothèques classiques.

Quelle est la procédure de rachat de crédits pour les mauvais payeurs ?

En raison d’un retard de paiement ou du non-paiement des échéances d’un prêt, vous pouvez vous retrouver sur la liste des mauvais payeurs. Si votre situation vous a amené à figurer sur cette liste, sachez que le rachat de crédits n’est pas une voie impossible. En effet, le fait que votre nom figure dans cette base de données vous empêche de demander de nouvelles liquidités, à l’exception de rachat de crédits par cession de salaire ou par caution.

Les conditions requises pour demander un rachat de crédits tout en étant répertorié comme mauvais payeur sont les suivantes :

  • être âgé de 18 à 86 ans ;
  • être un employé permanent depuis un minimum de 4 mois et un maximum de 24 mois, selon le règlement de l’établissement de crédit ;
  • être employé à durée déterminée pendant au moins 4 mois et ne pas avoir trop de dettes ;
  • avoir une pension.

Si vous n’avez aucun revenu, aucun bien et aucune masse salariale, la présence d’un garant est indispensable. Il est donc nécessaire à ce stade d’avoir un parent ou un ami qui accepte de signer les documents en tant que garant afin d’entamer le processus de consolidation et d’obtenir ainsi un versement. Une fois le paiement du rachat de crédits achevé, il vous sera éventuellement possible de faire supprimer votre nom du registre des risques.

En somme, le rachat de crédits est une pratique idéale pour les personnes étant obligées de rembourser plusieurs prêts à la fois. Grâce à son principe de fonctionnement, il permet d’alléger la tâche à ces derniers en réduisant tous les paiements en une seule fois par mois.